Non classé

Les boîtiers réseaux NetScaler sont l’étoile montante de Citrix…

Posted

This article will be in French since it’s dedicated to the French market.

En tant que membre du programme CTP (Citrix Technology Professionnals), j’ai eu l’occasion lors du dernier événement Citrix d’avoir un entretien avec la presse pour résumer mon expérience de ce Synergy à Orlando. L’article a été publié ici sous le titre « Samuel Legrand (consultant) : « les boîtiers réseau NetScaler sont l’étoile montante de Citrix »» :

http://www.lemagit.fr/tribune/Samuel-Legrand-consultant-les-boitiers-reseau-NetScaler-sont-letoile-montante-de-Citrix

Avec un titre accrocheur et prometteur, j’ai été par la suite surpris par le contenu plus que négatif de cet article. N’ayant pas eu le temps de le faire avant, je profite de ce post pour rétablir la vérité sur mon ressenti sur la « grande messe annuelle » et sur l’usage de Citrix en France.

Citrix en France

Comme repris dans l’article l’ensemble de mes clients utilisent en effet XenApp/XenDesktop. Comme je l’avais mentionné, ces deux produits sont en effet le cœur de mon expertise et cela explique surement ce premier point.

Autre point qui mérite une « petite » précision : « D’une manière générale, les clients qui utilisaient Citrix il y a 5 ans pour leurs applications distantes et dont les besoins n’ont pas évolué, n’ont aucun intérêt à rester chez Citrix. ». Il y a bien des intérêts à préférer Citrix quand on l’a utilisé pendant des années. En plus de la partie administration, l’aspect formation des équipes au produit reste un facteur important pour les entreprises. De plus si on regarde plus dans le détail, les besoins des entreprises (en tout cas de mes clients) ne cessent d’évoluer :

  • Office 365
  • Skype for Business
  • Elearning
  • HTML5

Pour chacun de ces points, les solutions Citrix apportent une solution là ou Microsoft seul ne peut suffire. Il faut bien entendu, réévaluer le besoin et c’est le rôle des consultants et des sociétés de service de le faire pour proposer à leurs clients les meilleures solutions en fonction de leur besoin. Dans certains cas, les solutions RDS seront suffisantes, pour d’autres ce sera VMware ou Citrix (pour n’en cité que 2) qui répondront le mieux à la demande. Malheureusement (ou heureusement pour les autres éditeurs 😊), il n’y a pas de solution qui puisse répondre à tous les besoins.

NetScaler

Les statistiques annoncées, sont celles de mes clients, une majorité utilise NetScaler pour faire le load balancing et la proxification du flux ICA. Cela est encore une fois surement lié à ma spécialisation : XenApp/XenDesktop. Par ailleurs, beaucoup de mes confrères CTPs ne font « que du NetScaler » et il pourrait donc dire que 100% des clients possèdent au moins un SDX, MPX ou VPX 😊

Si l’on retire les « couacs » de la version 12, NetScaler est un produit vraiment compétitif en termes de fonctionnalité et de performance. Le fait que Cisco ai stoppé son offre ACE et propose à ces clients de migrer vers la solution Citrix (https://www.citrix.com/products/netscaler-adc/resources/cisco.html) est un des facteurs du succès mais il n’ai clairement pas le seul ! Les clients ne suivent pas simplement les directives des différents éditeurs et des benchmarks des différents vendeurs ont lieu chez quelques-uns de mes clients ; dans certains cas au profit de Citrix.

Pour l’utilisation du NLB, encore une fois, c’est une question de besoin : si le client n’a pas besoin d’un NetScaler, le (bon) consultant ne va pas forcer la main.

XenMobile

Le produit a beaucoup évolué sur les dernières versions et Citrix a maintenant une solution qui séduit de plus en plus de clients aux Etats Unis ou les solutions de BYOD et donc de MDM et MAM sont beaucoup plus développés. Mon point n’était pas de dire que XenMobile n’aurait pas succès en France mais plutôt de dire qu’il avait le rôle de « challenger » car d’autres produits ont pris des parts de marchés en France.

La situation en France a toujours un peu de retard par rapport aux Etats Unis ou aux pays d’Europe du Nord ou le changement est beaucoup plus rapide. Le concept même du BYOD n’est pas encore présent dans beaucoup d’entreprise française. Bien que beaucoup d’utilisateur ajoute leur compte Office 365 sur leur smartphone personnel, peut de personne sait que cela donne des droits à l’administrateur de contrôle sur le périphérique !

Mes annonces « préférées » du Synergy

La solution Citrix Secure Browser Essentials que j’ai cité est en effet quelque chose qui m’a plu car très demandé par les clients. Par contre, cela sera disponible pour la fin de l’année sur l’Azure Marketplace et non dans la version 7.14 (https://www.citrix.com/blogs/2017/05/25/securing-the-web-browser/).

La seconde est annonce n’a pas non plus bien été reprise : je parlais en effet de la fléxibilité dans le licensing XenApp/XenDesktop (http://tech-addict.fr/xenapp-xendesktop-7-14-licensing-flexibility/)

En effet certains clients possédant plusieurs types de licences étaient avant la 7.14 obligés d’installer plusieurs site XenDesktop.

Une petite remarque sur le sujet des « annonces » du Synergy. Pour beaucoup, le dernier Synergy n’a pas contenu beaucoup d’annonces. Le point est à relativiser avec des nouvelles versions chaque trimestre et par le fait que Citrix communique beaucoup plus sur les medias sociaux et via son blog pour annoncer au fil de l’eau les nouvelles fonctionnalités. Il en résulte moins d’annonce lors des événements, cela me parait « normal ».

Sur le point de l’augmentation du prix des licences, il faut être un peu plus précis : Citrix s’aligne avec les autres éditeurs en rendant le support obligatoire avec la maintenance du logiciel. Comme je l’ai dit au journaliste, je ne suis pas commercial (je n’ai même jamais fait de cotation Citrix 😊) et je n’ai donc pas de chiffre précis sur cette « augmentation ». Le prix des licences n’évolue donc pas, c’est la maintenance associée qui augmente. Par contre le contrat n’est plus le même car en plus des mises à jour, le client à maintenant un accès complet au support afin de corriger les bugs éventuels.

Citrix Analytics

Certaines entreprises iront chez Citrix si cela correspond à leur besoin. Une fois de plus le message que j’ai voulu faire passer semble ne pas avoir été compris. Le message est le suivant : pour que Citrix puisse vendre du « réseau », il faut absolument proposer les solutions aux bonnes équipes. Historiquement Citrix s’adressait uniquement aux équipes « Poste de travail / Serveur » ; depuis l’avènement de la partie Networking, Citrix doit se réorganiser et le fait déjà depuis quelques temps pour être audible de ces nouveaux interlocuteurs.

Pour résumer, je trouve que l’article qui me « cite » manque cruellement des « nuances » que j’ai pu avoir lors de l’interview. Je n’ai pas d’action chez Citrix ou chez un autre éditeur et par le biais du programme CTP je n’hésite pas à dire quand certaines choses ne vont pas (sur mon blog parfois, en direct la plupart du temps), c’est la raison pour laquelle je souhaitai clarifier le message.

Leave a Reply